par: Félix Burke

Connaissez vous l’expression “il n’y a pas de mauvaise température, juste un mauvais équipement”? Ceci est bien vrai et malgré le fait qu’on aime se servir de la température comme excuse, la seule raison de ne pas sortir et explorer, même dans les conditions les plus froide, est notre équipement. Des habits recouverts de Gore-Tex seraient l’idéal, mais ils peuvent être dispendieux. Il existe par contre des manières de bien s’habiller pour le froid sans épuiser ses économies.

Commençons par le corps. Le meilleur système pour rester bien au chaud comprend trois étapes. La première est la couche de base, c’est la couche qui touchera à votre peau. Celle-ci doit vous garder sec, donc c’est important de choisir un matériel en tissu mèche (nylon ou polyester) qui permet à la sueur de s’évaporer plus facilement. La deuxième est la couche d’isolation. C’est ce que vous modifiez selon la température. Plus il fait froid, plus vous devez avoir de couches isolantes, par exemple des chandails chauds et des manteaux en duvet. La troisième et dernière couche est celle qui vous protégera du vent ou de la pluie. Vous voulez quelque chose d’imperméable et qui ne laisse pas entrer le vent. C’est important d’avoir chaud mais pas au point de suer. Si vous commencez à transpirer pendant votre aventure, enlevez une couche. C’est tout à fait normal d’enlever et remettre une couche plusieurs fois dans une ride quand il fait froid.

Maintenant les mains. Vos extrémités sont les plus difficiles à réchauffer. Porter plusieurs couches de gants aidera à les garder au chaud. Vous pouvez mettre des petits gants de nylon sous vos mitaines pour ajouter un peu de chaleur. Les mitaines protègent mieux les mains du froid car vous doigts restent collés et partagent leur chaleur entre eux. Si les conditions sont vraiment froides, vous pouvez utiliser des “hot pocket”.

Pour les pieds le plus important est de les protéger du vent. Il existe des souliers de vélo spécialisés, mais vous pouvez aussi recouvrir vos souliers de couvre-chaussures disponible à la boutique pour un peu moins cher. Un autre truc est recouvrir votre bas de papier d’aluminium avant de le mettre dans le soulier. Le papier d’aluminium reflète la chaleur en gardant votre pied au chaud et protège aussi du vent.

Le visage est le plus difficile à protéger. Un bon cache-cou est nécessaire pour protéger vos joues. Essayer de ne pas couvrir votre bouche car en respirant à travers le tissu il deviendra mouillé et froid. Une petite tuque rentrera facilement en dessous de votre casque et couvrira vos oreilles. Des lunettes de vélo normales empêcheront le vent de geler vos yeux.

L’hiver n’est pas pour les mauviettes, mais c’est pour ça qu’on est fait fort chez nous. Ne laissez pas les conditions vous empêcher de partir à l’aventure!

Report error or omission

Related

Leave a Reply