par Felix Burke

Aussitôt la neige arrivée l’automne dernier, vous avez pris vos skis et vos planches pour aller revivre les sensations d’hiver que vous n’aviez pas vécues depuis des mois. Dans votre état d’exaltation, vous avez laissé votre pauvre vélo, fatigué après un été complet sur les sentiers, au fond de l’atelier à accumuler de la poussière. Maintenant que la neige est fondue et que vous avez de nouveau envie de rouler votre bolide, il se sent un peu rouillé et en manque d’amour. Voici quelques petites choses que vous pouvez faire sur votre vélo en ce début de saison pour lui redonner de la vie et le préparer pour les longues sorties ensoleillées qui arrivent.

1. Graisser les bearings

On retrouve à la majorité des points de friction sur votre vélo (le jeux de direction, le bottom bracket, les moyeux, les pivots…) des bearings. Composés de petites boules en métal qui roulent pour réduire la friction, peuvent causer du lousse et des craquements quand ils sont secs et rouillés. Vous pouvez en prendre soin en les nettoyant et en y mettant une couche de graisse fraîche. Vous trouverez de la graisse à votre boutique de vélo et un dégraisseur ou savon qui conviendrait pour les nettoyer.

2. Changer les pads de freins et faire un “bleed” des freins

Arrivés à la fin de l’automne, nos pads de freins se trouvent souvent en décrépitude. Nous avons essayé de les faire durer jusqu’à la fin de la saison, mais le printemps est ici et il est temps de les changer. Vous aurez le choix entre de pads de freins organiques ou métalliques. Les premiers sont plus abordable, mais offrent une moins bonne performance et une durée de vie plus courte que les patins métalliques. Votre boutique saura vous conseiller ceux qui sont préférables à acheter, mais les remplacer est très facile et vous pouvez le faire à la maison.
Le “bleed” sert à débarrasser votre ligne de freins hydrauliques des bulles d’air. Il y a plusieurs procédures pour faire un “bleed” dépendant de votre marque de freins. Si vous n’avez pas d’expérience vous pouvez vous renseigner chez votre magasin de vélo.

3. Vérifier et lubrifier la transmission.

Quant à la transmission, le problème typique que l’on retrouve en début de saison, est la rouille sur le câble et la gaine. La rouille, qui s’est accumulée au cours de l’hiver, crée une friction qui rend le changement de vitesse beaucoup plus difficile et qui peut endommager votre dérailleur et votre shifter. Ça vaut la peine de changer le câble et la gaine en début de saison pour ce changement de vitesse onctueux.
Comme toujours, il faut également donner un petit coup d’huile à chaîne avant de partir!

En faisant ce petit entretien, vous donnerez un peu d’amour à votre vélo et vous profiterez de vos rides avec un esprit libre, jusqu’à ce que quelque chose d’autre brise… La mécanique fait partie de la joie du vélo de montagne après tout!

Report error or omission

Related

Leave a Reply